SÉDIMENTATION DES CONTENUS

Le travail de SAINT-LOUIS s’articule autour d’une esthétique de la désintégration qui réactualise la notion de sédimentation des contenus telle que développée par les philosophes de l’école de Francfort et, en particulier, dans le travail d’Adorno.

C’est qu’aujourd’hui, la notion de contenus se sédimentant à travers l’histoire, donc à travers le temps, revêt une toute nouvelle importance. Ainsi, traiter des contenus sédimentés face à la fragilité environnementale nous amène à souligner une situation de contrainte morale en regard de laquelle l’homme doit assumer une responsabilité de plus en plus pesante. Dans le contexte de la dégradation de notre environnement et de la perte de confiance dans l’institution politique, il s’agit du leg des générations précédentes bercées par les promesses naguère enthousiastes de la science, de l’économie et de la démocratie.